Alcool au volant. Tolérance zéro pour les 21 ans et moins

TROIS-RIVIÈRES – À compter  de dimanche prochain le 15 avril, la tolérance zéro en matière d’alcool au volant s’appliquera aux jeunes de 21 ans et moins.

Selon la SAAQ, cette nouvelle mesure vise à réduire le risque d’accidents liés à l’alcool au volant chez les jeunes, tout en préservant leur privilège de conduire.

La loi s’applique  à tous les titulaires de permis de conduire âgés de 21 ans ou moins, peu importe la classe de leur permis (véhicule de promenade, motocyclette, cyclomoteur, véhicule lourd, autobus, etc.).

Les policiers appliqueront cette loi qui s’appliquait déjà aux permis  d’apprentis et aux permis probatoires. L’alcool ne sera toléré sous aucune condition pour toute personne ayant 21 ans et moins. Une seule gorgée ou  un seul verre d’alcool pourrait être lourd de conséquences pour ces jeunes.

Même lorsque leur alcoolémie ne dépasse pas la limite légale de 80 mg d’alcool par 100 ml de sang, leur permis sera immédiatement suspendu pour une période de 90 jours. Ils verront 4 points d’inaptitude inscrits dans leur dossier de conduite et devront payer une amende de 300 $ à 600 $.

Si en plus leur taux d’alcoolémie dépasse 80 mg d’alcool par 100 ml de sang, ils pourront être poursuivis en vertu du Code criminel. S’ils sont déclarés coupables, ils seront soumis à d’autres sanctions déjà prévues pour une première offense  qui va  de l’interdiction de conduire pour une période minimale de 1 an et  la possibilité d’avoir à installer un antidémarreur éthylométrique après une période  d’interdiction.

Source SAAQ

Stéphan Desrochers

Éditeur de troisrivieres911.com

4 pensées sur “Alcool au volant. Tolérance zéro pour les 21 ans et moins

  • 13 avril 2012 à 20:32
    Permalink

    Difficile pour ceux qui sont intacts dans leur conduite automobile mais ça prend une loi car c’est aussi difficile de perdre nos jeunes.

  • 18 avril 2012 à 00:13
    Permalink

    Les jeunes qui font des accidents saouls ont consommé, qu’ils aient le droit ou non. Ça ne changera rien a part renflouer les coffres de la ville. C’est simplement de la discrimination

Laisser un commentaire