BILAN SPTR 2011: L’alcool chez les jeunes conducteurs inquiète le directeur Francis Gobeil

TROIS-RIVIÈRES – La Ville de Trois-Rivières a connu une baisse de la criminalité en 2011, le directeur du service de police, M Francis Gobeil, déplore toutefois que 35% des personnes arrêtées en matière d’alcool au volant soit des jeunes âgés de moins de 21 ans.

C’est ce qui ressort du bilan de l’année 2011 que le directeur, M Gobeil, a rendu public aujourd’hui.

Sur les 404 personnes arrêtées en matière d’alcool au volant, 140 jeunes arrêtés étaient âgés entre 17 et 23 ans. M Gobeil applaudi l’implantation de la nouvelle loi, 21 ans tolérance 0, et croit que ça devrait améliorer les statistiques pour l’année en cours. Chaque jour les patrouilleurs font de la surveillance pour ce qui est de la conduite avec les facultés affaiblies dit le capitaine aux opérations, Pierre Ferland. De plus, des policiers se présentent dans les écoles secondaires et sensibilisent les jeunes, surtout à l’approche des bals de finissant. Le directeur M Gobeil, tout comme le commandant Guay de la SQ, encourage lui aussi  les parents pour l’achat de coupons Cool Taxis à leurs jeunes.

Les méthamphétamines, une drogue de plus en plus présente

La hausse des saisies de stupéfiants, notamment les méthamphétamines, interpelle le directeur Gobeil. Il y a eu 45% plus de saisie de cette drogue qu’en 2010.

C’est une drogue de plus en plus présente explique Francis Gobeil en conférence de presse.

Baisse de la criminalité de 9,3%

Trois-Rivières a connu une baisse de la criminalité de 9,3% en 2011. Le directeur Gobeil explique cette baisse par la diminution de méfaits sur des véhicules et vols dans des véhicules. Est-ce relié aux programmes mis en place tels que la surveillance de quartier la ligne halte au crime ou encore à la présence plus efficace de policiers? Il est toujours difficile de cibler une cause exacte  pour expliquer une baisse, mais une chose est sure, dit m Gobeil, C’est un peu l’ensemble de toutes ces mesures qui explique cette baisse.

M Gobeil est fier du taux de résolution des crimes qui est passé de 45% à un peu plus de 52% en 2011. À Trois-Rivières, plus d’un crime sur deux est résolu dit M Gobeil. Lorsque des crimes par exemple le vol dans des véhicules sont résolus, il est toujours probable que ce genre de crime soit en baisse par la suite, parce que souvent nous éliminons un réseau, ajoute Francis Gobeil.
La ligne Halte au crime, mise sur pied en novembre 2011 n’a pas connu le succès escompté bien qu’elle est générée environ 48 signalements. Le directeur Gobeil pense que ça pourrait être plus.

Incendie Trois-Rivières

Du côté du service incendie, M Gobeil a rappelé que le 2/3 de la réalisation du schéma de couverture de risque a été fait et que déjà les résultats positifs sont au rendez-vous.

Pour les années 2002 à 2006, Trois-Rivières avait connu 15 pertes de vie humaine dans des incendies alors que de 2007 à aujourd’hui, trois personnes ont perdu la vie dans des incendies. De plus, les pertes matérielles avaient été évaluées à 67$ par habitant entre 2002 et 2007 alors que depuis 2007 le coût par habitant a chuté à 45$. L’ajout récent de la caserne 3 dans le secteur Cap-de-la-Madeleine permet maintenant au service incendie de déployer 10 pompiers permanents sur une grande partie du territoire.

Le coût total du schéma de couverture de risque est évalué à 15 millions de dollars. En 2015, le service incendie et le service de police seront scindés.

L’année 2012

Plusieurs projets sont à réaliser en 2012 à la Sécurité publique de Trois-Rivières, notamment la continuité du schéma de couverture de risque en matière  incendie, mais aussi  l’abus aux aînés, le vol d’identité et  le vol de métaux.

La convention collective des policiers est échue depuis décembre 2012 et n’est toujours pas renouvelée. Une vingtaine de rencontres ont eu lieu et les discussions progressent positivement, dit le directeur Francis Gobeil.

Stéphan Desrochers

Éditeur de troisrivieres911.com

Laisser un commentaire