LA RENTRÉE SCOLAIRE

TROIS-RIVIÈRES – Aujourd’hui c’est la rentrée scolaire pour des milliers d’élèves. Le soleil perdra peu à peu de sa vigueur, mais plusieurs gros soleils jaunes avec des roues circuleront sur nos routes. Vous aurez compris que je fais allusion aux autobus scolaires qui à compter de demain, seront très présents sur nos routes.

Doit-on encore répéter en 2011 que les clignotants de ces véhicules signalent que des enfants vont y monter ou y descendre et qu’il nous faut garder nos distances jusqu’à ce que le chauffeur de l’autobus juge que tout danger est écarté et qu’il éteigne ses clignotants ? Ça semble banal comme consigne, mais certains conducteurs semblent encore l’ignorer, malgré l’amende de 200$ et plusieurs points d’inaptitudes inscrits au dossier.

Les abords des écoles sont aussi des zones limitées en vitesse. Il est fortement conseillé de respecter cette limite de 30 km/h imposée lors des heures scolaires actives. Les policiers de la SPTR seront très présents au cours des deux prochaines semaines, surtout dans les secteurs écoliers et veilleront à ce que la réglementation soit respectée.

Les brigadiers scolaires, en grand nombre, jouent un rôle tout aussi important pour la sécurité des petits et des plus grands. Soyez vigilants aux abords des établissements scolaires, surtout aux heures d’entrer le matin, au dîner et au retour à la maison.

RENTREE

Nos enfants, bien que sensibilisés aux risques, ne sont pas toujours conscients des dangers qui les guettent, en traversant une rue par exemple. C’est à nous automobilistes, de redoubler de prudence afin que l’irréparable ne se produise pas.

4 pensées sur “LA RENTRÉE SCOLAIRE

  • 1 septembre 2011 à 09:11
    Permalink

    Vous posez la question;
    Doit-on encore répéter en 2011 que les clignotants de ces véhicules signalent que des enfants vont y monter ou y descendre et qu’il nous faut garder nos distances jusqu’à ce que le chauffeur de l’autobus juge que tout danger est écarté et qu’il éteigne ses clignotants ?
    Eh bien oui, il faut toujours rappeler ces choses là car certains ne semblent pas comprendre et ne comprendrons probablement jamais, il y a 30 on a vu une de nos co-voyageuse en autobus jaune se faire frapper par un impatient qui a dépassé l’autobus lors d’un arrêt…. et aujourd’hui encore j’y pense. D’autres n’on jamais eu la peur de perdre quelqu’un de cette façon… Donc croient que ça n’arrive qu’aux autres.

  • 1 septembre 2011 à 12:15
    Permalink

    quand j’allais a l’école autant primaire que secondaire, quand j’avais a traverser la rue je regardais des 2 cotés de la rue pour m’assurer qu’il n’y ai pas un imbécile qui décide de passer pareille… mais il y a des enfants naifs qui pense être en parfaite sécurité et courir de la porte et l’autre coté… et c’est la que viens des accidents…. éduqué a vos enfants de regarder pareille des 2 coté!

    sur ce bonne rentré a tous les etudiants, maternelle, primaire, secondaire, cegep et universitaire !!!!

  • 1 septembre 2011 à 22:32
    Permalink

    On dirait que les automobilistes non pas encore réalisé qu’aujourd’hui c’est le début du mois de septembre et que les panneaux de 30k/hr sont donc de force et en vigueur.
    Sur la côte Rosemont entre DesChenaux et Rigaud il y a une école et une zone de 30k/hr.

    J’y suis passé à deux reprises aujourd’hui et à chaque fois j’ai croisé des files de voitures qui roulaient bien au delà du 30k/hr.

    Y’en a qui comprennent rien du tout.

  • 3 septembre 2011 à 11:16
    Permalink

    Oui, il faut ralentir autour des écoles, car trop souvent les enfants ne regardent pas quand ils traversent la rue.

    Parfois même, je vois des autobus scolaires qui ne respectent pas la limite de 30 km/h…et j’en vois qui n’ont pas de feux de jour allumés comme la loi stipule.

    Pour éviter des accidents, les chauffeurs d’auto et d’autobus doivent respecter la limite de vitesse et être visible…

    Les étudients de leurs coté doivent regarder avant de traverser et ne pas penser que la rue fait parti de la cour d’école. C’est pas un terrain de jeu.

Laisser un commentaire