Le voleur de commerces glisse entre les mains des policiers

TROIS-RIVIÈRES – Tout laisse croire que le voleur de dépanneur des dernières semaines n’a pas cessé les vols, malgré une brève relâche de 5 jours.

Vendredi en fin de soirée, un individu correspondant en tout point au voleur récidiviste s’est présenté au restaurant Subway du boulevard des Récollets. Avec un langage saccadé, il a exigé le contenu du tiroir-caisse, sans arme, comme dans les autres cas. Cette fois par contre, il n’a pas obtenu ce qu’il voulait, mais a tout de même pris la fuite avec un pot de pourboires. Les policiers se sont rendus sur place, mais d’autres patrouilles se sont aussi postées à des endroits stratégiques dans le but de le coincer s’il récidivait encore ce soir.

Il récidive et s’esquive d’une poursuite policière

Comme il l’a fait déjà dans le passé, il a osé un deuxième vol quelques minutes plus tard, cette fois, au Marché du Boisé sur le boulevard des forges. Il a réussi à prendre la fuite avec son butin avant l’arrivée des policiers, mais une auto-patrouille a localisé un véhicule suspect qui dès qu’il a vu les policiers a accéléré pour fuir. Une poursuite policière s’est alors enclenchée.

Le fuyard a emprunté le boulevard Industriel, l’autoroute 55 pour ensuite revenir en ville. La police à ses trousses, le conducteur circulait les phares éteints et a fini par semer les policiers dans le secteur de la rue Gilles-Lupien. Malgré plusieurs véhicules venus en renfort, le véhicule suspect n’a pas été localisé. Par contre, les policiers détiennent maintenant un numéro de plaque, une bonne description du voleur et de son véhicule. Forts de ces informations, les enquêteurs arriveront possiblement à l’arrestation du voleur qui terrorise les commerçants depuis des semaines.

Rappelons que ce qui semble être le même individu en serait rendu à ses 6e et 7e  vols depuis le 4 février. À défaut d’avoir une image de ce voleur, voici tout de même une description ; il serait âgé de plus de 40 ans, voire 50 ans. Il porte souvent une casquette et un manteau beige. Il semble s’exprimer difficilement en français ou avoir un problème d’élocution.

Vols qui auraient été commis par un même individu.

  • 4 février, Subway, rue Ste-Madeleine
  • 4 février, Station d’essence Canadian Tire, rue Fusey
  • 6 février, Couche Tard, rue Notre-Dame Ouest
  • 8 février Couche Tard, rue Notre-Dame Ouest
  • 13 février, Station d’essence Canadian Tire, rue Fusey
  • 17 février, Subway, boulevard des Récollets
  • 17 février, Dépanneur du Boisé, boulevard des Forges

Stéphan Desrochers

Éditeur de troisrivieres911.com

9 pensées sur “Le voleur de commerces glisse entre les mains des policiers

  • 18 février 2012 à 08:08
    Permalink

    Après 7 vols, il doit surment avoir une image de caméra disponible? Les enquêteurs veulent garder pour eux ou quoi? La prochaine fois si il se pousse les phares éteins et qu’il fauche un vie, il va être un peu tard pour diffuser son visage….

  • 18 février 2012 à 08:33
    Permalink

    Wow! ils ont un numéro de plaque,,,,,ils devraient aller voir sur le fichier central à Quebec pour pouvoir le retracer,,,cela coute 5$ et vous avez le nom du propriétaire du véhicule….ils n`ont pas l`air de connaître ça!!!!qu ils communiquent avec moi et je leur donnerai l adresse!!!!!!

  • 18 février 2012 à 09:22
    Permalink

    @superbizz: la police n’a pas besoin d’aller voir dans le fichier central à québec ni de payer 5$ pour avoir des renseignements sur un numero de plaque, ils ont juste à demander ces infos sur la fréquence 2 et quelqu’un au QG va pouvoir avoir immédiatement tous les renseignements qu’ils veulent en consultant le C.R.P.Q. (Centre des Renseignements Policiers du Québec).

    Aussi, la police n’est jamais pressée de communiquer des images d’un voleur car ils sont orgueilleux, ils veulent essayer de trouver le gars eux-même et, après un certain temps, si ils ne réussissent pas à le trouver eux-même, là, ils dévoilent les images au public!

    En tout cas, si le voleur ne se promenait pas avec un char volé, je présume qu’il va être un bon bout à ne pas aller coucher chez lui, qu’il va se débarrasser du char et qu’il va se cacher, probablement en se sauvant dans l’ouest!

    • 18 février 2012 à 09:52
      Permalink

      C`EST SUR QUE J`IRONISE,,,JE SAIS BIEN QU`ILS NE PAIENT PAS ÇA,,BIEN BONYENE QU ILS AILLENT VOIR À L ADRESSE,,,,,

  • 18 février 2012 à 12:23
    Permalink

    y serais temp de le coince se *(&?&?$?%R&*%?%/%$E&?% avant quil rempire les situation… jai une amie qui travail au couche-tard et cest elle qui travaillais les 2 fois quil cest presenter labas pour les voler… mais anyway tout le monde le sais que les depanneur c pas payent… les 2 fois il est reparti avec moin de 100$ … calvaire faut vraiment etre con… en plus yer mm pas armer calvaire donner lui tout simplement rien appart un bon coup de bat siboire… que fabrique la police??? cest vraiment a se demander serieux… fait 7 vol en moin de quoi 2 semaine??? serais temp quils opperent au poste de police la….

  • 22 février 2012 à 16:28
    Permalink

    isazazou ben dsl moi cest linformation que ma chum de fille mavais dit… jai pas vraiment prie le temp de me renseigner a son patron ou a qui que se sois pour valider a voir si elle etais presente au 2 vole…. et pt quelle y etais sans etre sur son chiffre de travail ou quoi que se sois aussi… allors pour des detail comme sa on peux se passer de commentaire aussi 🙂
    merci

Laisser un commentaire