Un camionneur fait croire à une agression et sera accusé de méfait public.

TROIS-RIVIÈRES – Les enquêteurs de la police de Trois-Rivières ont procédé hier soir à l’arrestation d’un individu en lien avec une fausse déclaration.

L’homme de 58 ans avait porté plainte de voies de fait armées et de séquestration. L’individu est chauffeur pour une entreprise de camionnage provenant de l’extérieur de la région. Il est venu à Trois Rivières mardi après-midi afin de récupérer une cargaison de briques et un autre chargement à l’aéroport local.

Le chauffeur se serait perdu dans le secteur industriel nord de la ville et le poids lourd se serait enlisé dans un chemin boisé. Craignant de perdre son emploi à la suite du retard et des frais de remorquage, l’homme aurait inventé de toutes pièces une histoire laissant croire qu’il aurait été victime d’agression par 2 individus qui lui aurait volé son camion, pour ensuite l’abandonner à son sort.

À la suite de la rencontre avec les enquêteurs, l’individu aurait finalement tout avoué. Il a mentionné qu’il craignait les représailles de son employeur, dont la perte de son emploi, et c’est pour cette raison qu’il a faussement signalé une plainte aux policiers.

L’individu fut libéré avec une promesse de comparaître. Il sera accusé de méfait public.



Stéphan Desrochers

Éditeur de troisrivieres911.com