Un homme de 91 ans se barricade

TROIS-RIVIÈRES – Un homme de 91 ans a tenu les policiers en haleine ainsi que plusieurs voisins pendant au moins 13 heures, depuis mardi soir.

Une opération policière qui s’est terminée vers 11h45 cet avant-midi. Tout a commencé hier soir alors qu’un proche de l’homme s’est présenté au poste de police pour dire que le nonagénaire se terrait dans sa maison et qu’il était armé. Les policiers se sont rendus au domicile de l’homme sur le Chemin de la Pointe-du-Lac et après après avoir contacté l’individu, ils ont dû ériger un périmètre de sécurité vers 22h30 hier. Les policiers de Trois-Rivières ont bien discuté une partie de la soirée avec l’homme, mais ce dernier ne coopérait pas. Vers minuit les policiers avaient perdu tout contact avec l’homme qui se terrait toujours. C’est pourquoi les policiers ont cogné aux portes des résidences voisines pour les sommer de descendre au sous-sol jusqu’à nouvel ordre.

Ce n’est que vers 8h00 ce matin que des résidents ont dû évacuer leurs résidences, environ sept.

Vers 8h30 ce matin, les policiers du groupe tactique de la SQ ont été appelés. Un large périmètre de sécurité a été érigé à l’arrivée de l’escouade de la SQ. Les policiers de cette escouade ont pris charge du dossier et après avoir négocié avec l’homme, il s’est finalement rendu sans opposition. Il a été transporté au CHRTR pour, d’abord y subir une évaluation, après quoi il allait être rencontré par les enquêteurs afin de déterminer ce qui l’a poussé à agir ainsi. Rien n’a été laissé au hasard lors de l’opération. Deux véhicules blindés de la SQ avaient été envoyés avec l’escouade.

Stéphan Desrochers

Éditeur de troisrivieres911.com

Laisser un commentaire