Un laboratoire de drogues de synthèse secteur Cap-de-la-Madeleine

TROIS-RIVIÈRES – Un laboratoire de drogue de synthèse a été démantelé ce soir sur la rue Barkoff, secteur Cap-de-la-Madeleine.

En soirée des enquêteurs de l’escouade régionale mixte Mauricie sont débarqués à cette résidence dans le cadre d’une enquête. Plusieurs policiers ont été impliqués dans cette opération vu la possible dangerosité des produits. Toutes les précautions ont été prises, mais il n’a été nécessaire d’évacuer des résidences voisines, raconte le sergent Claude Denis de la Sûreté du Québec. Les techniciens ont sécurisé les installations et il n’y a pas de danger, a t-il ajouté.

Il n’y aurait pas eu d’arrestation ce soir dans ce dossier, toujours selon la SQ. Pour le moment la résidence reste sous surveillance toute la nuit et demain les policiers vont procéder au démantèlement du laboratoire.

Il était encore trop tôt pour savoir si des quantités de drogues font partie de la saisie et de connaître la nature des installations. Un bilan sera fait jeudi en journée.

MISE À JOUR: Le laboratoire produisait de la Kétamine, une drogue puissante habituellement administrée au chevaux. Les policiers ont découvert une importante quantité de produits chimiques qu’ils s’apprêtent à saisir ce matin. Les techniciens en explosifs de la Sûreté du Québec et les chimistes de Santé Canada confirment qu’il n’y a aucun danger pour la population. Des arrestations pourraient avoir lieu.

BILAN FINAL:

Les policiers ont saisi;

–        11 kg de produit chimique solide

–        11 litres de produit chimique liquide

–        Du matériel de production

Il n’y avait pas de stupéfiant (Kétamine) prêt à la vente.

Une analyse en laboratoire sera effectuée par un chimiste. Ce dernier pourra nous indiquer, d’ici quelques semaines, la quantité de stupéfiants qui aurait été produite avec la quantité de produits chimiques saisis.

Une arrestation d’un suspect est prévue d’ici quelques jours.

Stéphan Desrochers

Éditeur de troisrivieres911.com