Un réveil matin cause une opération policière

TROIS-RIVIÈRES – Une confusion a nécessité la fermeture ainsi que des évacuations préventives de La rue de Francheville entre les rues du Père Marquette et de la Terrière cet après-midi.

Les policiers ainsi que les pompiers sont allés au 3216 de la rue de Francheville où un concierge disait avoir trouvé un dispositif qui ressemblait à une bombe dans l’un des appartements dans lequel il devait faire des travaux. À leur arrivée sur place, les policiers ont fait évacuer l’immeuble visé et trois autres résidences voisines en mesure préventive. Un large périmètre de sécurité a été érigé et des ambulances avaient aussi été requises.

Pendant l’opération, les policiers ont contacté par téléphone le locataire de l’appartement dans lequel se trouvait ladite bombe. C’est alors qu’ils ont appris qu’il s’agissait en fait d’un banal réveil matin qui peut ressembler à une bombe. Ils ont alors confirmé l’information visuellement et l’opération s’est terminée ainsi.

Photos par Stéphan Desrochers

Stéphan Desrochers

Éditeur de troisrivieres911.com