Une assistance de la Garde côtière adéquate

TROIS-RIVIÈRES – Mardi dernier au port de Trois-Rivières, un homme qui était tombé dans le fleuve a été secouru grâce à de bons samaritains, les services d’urgence et la Garde Côtière Canadienne. Une des personnes qui était présente se posait des questions quant à l’intervention.

Dans les faits, Pascal Gauthier, un citoyen qui était présent sur place ce soir-là a voulu signaler l’évènement le lendemain aux médias, il a fait appel à TVA. Il ne comprenait pas pourquoi l’équipage d’un navire de la garde côtière qui était accosté à proximité n’était pas intervenu rapidement. Dans le reportage diffusé au bulletin d’informations, le responsable du navire de la Garde côtière explique à la journaliste qu’il a fallu que ses hommes passent du pyjama à une tenue plus appropriée pour le climat. Le temps de s’habiller, de mettre le Zodiac à l’eau et ils intervenaient. M Gauthier avait donc sa réponse.

La Sécurité publique de Trois-Rivières a même exprimé sa satisfaction quant à l’assistance de la Garde côtière ce soir-là. Michel Letarte, porte parole du corps policier nous a raconté qu’un policier s’est trempé dans l’eau pour assister la personne en détresse alors que la Garde côtière se préparait à intervenir. «Moins de 5 minutes suivant la demande d’assistance un Zodiac de la garde côtière était à l’eau et dans la minute suivante nous avons récupéré le policier et la victime,» dit Michel Letarte. «Les pompiers de Trois-Rivières n’ont pas eu le temps de mettre leur propre Zodiac à l’eau, nous sommes très heureux de cette assistance et adressons nos remerciements au responsable du navire et ses hommes,» ajoute-t-il.

Il n’est pas satisfait du reportage de TVA

Ce matin sur facebook, une vidéo de Pascal Gauthier circule. C’est lui-même qui l’a enregistré dans le but de rectifier des informations, qui selon lui, ont été mal rapportées. Dans sa vidéo Pascal Gauthier fait état du résultat final du reportage de TVA et s’indigne que la journaliste les présente, lui et sa conjointe, comme étant les seuls sauveurs de la victime. Il affirme que d’autres personnes l’ont fait avant eux et qu’il aurait voulu que ça transpire dans le reportage. Or, en regardant le reportage de TVA, je ne décèle pas de propos mal rapportés. Les premières paroles de M Gauthier dans le micro de la journaliste font justement état que d’autres personnes sont intervenues avant lui. De plus, à la fin du reportage Marie-Claude Paradis-Desfossés dit que sans l’intervention des bons samaritains, sans les identifier, l’homme aurait pu se noyer.

Vous pouvez visionner le reportage de TVA ici

Vous pouvez visionner la vidéo de Pascal Gauthier ici

Pascal Gauthier ressentait tout de même la nécessité de dire qu’il n’était pas le seul héros de l’histoire tout en écorchant au passage le travail de la journaliste. Certes, il n’est pas heureux du résultat, mais faut rendre à César ce qui lui appartient, le reportage répond très bien à ses premières interrogations. C’est à dire pourquoi la Garde côtière n’est pas intervenue plus rapidement qu’il l’aurait souhaité.

Cela dit, j’étais présent lors de l’intervention qui ne m’a pas paru plus longue que d’autres interventions du genre. L’équipage du navire de la Garde côtière, les pompiers, les ambulanciers et les policiers sont tous intervenus de façon adéquate et très rapidement. Je félicite M Gauthier pour être intervenu, tout autant que les premiers qui ont contacté le 911. Leur geste est noble.

Maintenant, est-ce que ce fait divers nécessitait réellement un reportage? J’avais jugé que non le soir même et ça n’aurait pas été le seul évènement du genre à ne pas être publié au cours d’une année.

Stéphan Desrochers

Éditeur de troisrivieres911.com

Laisser un commentaire