Vos enfants sont-ils bien protégés dans leur siège d’auto?

Non dans 47% des cas, dit la Sûreté du Québec.

SÛRETÉ-DU-QUÉBEC – Pour répondre à cette question, les policiers du poste auxiliaire de la MRC de Maskinongé ont organisé, en janvier et en mars, deux cliniques de vérification de sièges d’auto. Elles ont été réalisées  à St-Boniface et à St-Étienne-des-Grès.

47%  des sièges d’enfants vérifiés présentaient des lacunes. Les policiers ont été surpris  de déceler des anomalies sur  28 des 60 sièges vérifiés.

Voici quelques exemples qu’ont remarqués les policiers


  • Les courroies étaient mal ajustées, pas assez serrées pour les sièges bébé  et enfant.
  • La ceinture de sécurité était placée trop haute sur le cou de l’enfant qui  utilise un siège d’appoint.
  • Le choix du siège n’était pas le bon selon le poids, l’âge ou la grandeur de l’enfant.
  • La base du siège nouveau-né était mal fixée à la banquette du véhicule.
  • L’enfant n’utilisait plus de siège d’appoint parce que ses parents le croyaient assez vieux.
  • Le siège utilisé était trop vieux. La date d’expiration n’était pas  respectée.

Plusieurs points de vérifications gratuits

Il est pourtant possible, pour des parents dans le doute, de consulter une multitude de ressources qui leur sont offertes. Il existe notamment des points de vérifications dans toutes les régions du Québec. Des détaillants agissent en tant que vérificateurs et c’est gratuit.  Souvent, les services de police municipale ou  la Sûreté du Québec en font partie.

C’est le cas notamment de la Sécurité publique de Trois-Rivières au quartier général et dans plusieurs postes auxiliaires de la SQ du district de la Mauricie à Shawinigan, Ste-Anne de La Pérade, St-Tite, St-Boniface, Louiseville  et  LaTuque. Des commerçants offrent aussi ce service et sont affichés par région sur ce site de CAA Québec.

La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) a produit des capsules vidéo sur le sujet. Vous pouvez les visionner en allant sur ce site www.siegedauto.qc.ca

En cas de doute, n’hésitez pas à aller faire vérifier le siège de votre enfant. Selon la Sûreté du Québec, ‘’un siège utilisé correctement réduit jusqu’à 70% les probabilités de décès et de blessures graves en cas d’accident’’

Stéphan Desrochers

Éditeur de troisrivieres911.com

Laisser un commentaire